Théâtre de rue
à consommer
sans modération

       
Carmen Cru
c'est aussi des initiatives locales et indépendantes.
C'est notamment ce que propose la Compagnie d'un Songe 
depuis 1997...

Isabelle Goffart et Isabelle Lamouline 
nous présentent Carmen en (vieille) peau et en os...



Présentation - La troupe - La tournée - Articles de presse

La Compagnie d'un songe 
 Carmen Cru était présente (entre autres...)

"Fil rouge et surprise des Giboulées, Carmen Cru, l'incontournable râleuse d'un inoubliable week-end à Pamproux ..." Le Courrier de l'Ouest du 24 Mars 1997

 "CARMEN CRU" incite aux commérages et laisse libre cours à l'imaginaire de chacun. Inénarrable". Presse culturelle de Montluçon, le 26 Juin 1997

 "Pas démontée, notre Tatie Danielle, version rurale". Presse culturelle de Chalon, le 19 Juillet 1997

 "CARMEN CRU" n'a pas laissé le "Bouffay" indifférent. Les déambulations de Carmen Cru ont en effet été suivies par un public très nombreux. Le coup de foudre". Presse-Océan du 2 Août 1997

 "CARMEN CRU a drainé la foule dans son sillage". Charente-Libre du 8 Septembre 1997

 "Carmen Cru : une drôle de bonne femme ! Ce personnage que l'on croise dans tout le village est le type même du marginal, de l'exclu. Et l'on s'interroge, gêné ou fasciné ... Un personnage qui dérange ...". Sud-Ouest du 5 Septembre 1997

 "Si vous faites vos courses à Cognac et que vous croisez CARMEN CRU, attention ! Elle est aussi roublarde que teigneuse ! Mieux que tout blablabla, la photo décrit parfaitement la Carmen Cru qui nous a fait hurler de rire dès son apparition". Arts de la rue et du Théâtre, Septembre 1997

 "Temps fort : CARMEN CRU par le Théâtre du Songe".  Journal du Théâtre, Août 1997

"CARMEN CRU ne peut que séduire, même si elle semble étrange". L'Officiel des Loisirs - Cote d'Azur du 17 septembre 1997

"La Compagnie du Songe qui, avec sa CARMEN CRU, vieille femme accariâtre qui interroge les spectateurs, a étonné le public. Cette Compagnie travaille la proximité".  Intervista Journal d’Octobre 1997

 "Coup de coeur des diffuseurs. Lors de la dernière édition de la Solidarité à Bondy, nous avons particulièrement aimé ce personnage intrigant, CARMEN CRU, qui n'a pas laissé indifférent. Malgré son caractère spécial, cette "mamie" râleuse attirait vraiment l'attention".  La Scène, mars 1998

 "Superbe poésie d'artistes de rue, où il faudrait aussi nommer une CARMEN CRU et ...". Danse, décembre 1997

 Dix minutes de passage sur CANAL +, trois minutes de passage sur FR3 Poitou-Charentes, le 2 Août 1997.

 "Le curieux personnage en a intrigué et interpellé plus d'un, déclencha le rire au coeur du secteur piétonnier, aux heures d'affluence". Haute- Saintonge du 13 Juin 1998

 "Ils sont même venus en masse, le soir, place Thiers, la voir faire son numéro. C'était CARMEN CRU en personne. Bonjour le phénomène ...". La Charente Libre du 28 Juin 1998

 "Cette Tatie Danielle de la campagne draine la foule dans son sillage. Vieille, poussiéreuse, laide et agressive, elle a tout pour plaire. Les sportifs et les autres, tous les autres, devraient succomber à ses charmes". La Charente Libre du 27 Juin 1997

 "CARMEN CRU ... le retour ! Cette bonne vieille accariâtre n'a pas fini de sévir ... Sortie tout droit du Huitième Art et incarnée par le Théâtre du Songe, la Dame de Fer vous en fait baver ... pour votre plus grand plaisir ...". Brouage, Juin 1998 : " Sites en Scènes "

 "Un personnage qui détonne dans tous les sens du terme, type vieille dame indigne du clodo anarcho dérisoire que rien ne gêne. Une heure de prouesses pour la comédienne et une heure de fou rire pour le public". Sud-Ouest du 31 mars 1999

"L'actrice de rue incarnant une Carmen Cru plus vraie que nature a séduit les jeunes du public qui n'avaient pourtant jamais entendu parler de la BD originale. Ce qui ne les a pas empêchés de brailler : "Trop la vieille !". Le Temps (Suisse) du 6 Juin 1999

 "Artiste, parmi les artistes, c'est comme chez elle qu'elle a fait son spectacle dont la bonhommie est on ne peut plus contagieuse". Le Courrier de l'Ouest du 23 septembre 1999

 "Le spectacle s'est installé, avec d'autant plus de facilité que Carmen Cru a le chic pour interpeller tout un chacun, sous les prétextes les plus variés". Le Courrier de l'Ouest du 19 septembre 1999

 "Carmen Cru, Tatie des poubelles, vieille et poussiéreuse, ouvre réellement les festivités. Mieux vaut paraît-il ne pas croiser son regard." La Meuse (Namur - Belgique) du 1er mai 2000

 "Un monde drôle et satirique dans lequel on se laisse plonger et qui, finalement, n’est pas si différent du nôtre". La Montagne du 22 août 2000

 "La Compagnie du Songe allie ici spontanéité et intervention auprès du public pour offrir dans Carmen Cru un personnage que tout le monde a l’impression d’avoir déjà connu". Média des Arts de la Rue (Aurillac) du 24 août 2000

 "Un vélo, une charrette, des humeurs, Carmen est l’incontournable râleuse. Sorte de Tatie Danièle du monde rural, impitoyable, jetant un regard aigri sut tout ce qui l’entoure." La Nouvelle République (Centre Ouest) du 13 octobre 2001

"La Carmen déambulant avec son vélocipède et sa charrette des grands soirs autour des halles, juste pour voir s’il n’y avait pas querelle à partager avec les badauds du coin." La Nouvelle République (Centre Ouest) du 16 octobre 2001

Extraits de la brochure de présentation du spectacle...
© La compagnie d'un songe, 2003 - 

 

retour au sommaireillustrations ©LELONG ©FLUIDE GLACIAL-AUDIE